Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Grammaire

    Partagez
    avatar
    llongavidda
    seriinii

    Nombre de messages : 367
    Date d'inscription : 18/12/2004

    Grammaire

    Message  llongavidda le Sam 8 Jan 2005 - 19:22

    Un spectacle. Un homme pour le voir et l’aimer.
    Le spectacle fini, on peut dire de l’homme qu’il
    « a aimé » en signifiant au second plan que l’homme est toujours vivant, qu’il continue de vivre contrairement au spectacle.
    C’est ce que signifie l’emploi du passé composé ici. Opposé à
    « il aima » qui signifierait que depuis que le spectacle est fini, l’homme est mort. (Peu importe car
    On ne connaît rien par l’amour d’un autre.)
    Mais si j’en parle c’est aussi parce que l’emploi du passé simple est mort, et je dis bien qu’il
    « est mort » et non « le passé simple mourut » parce que cette forme a encore cours au moins à l’écrit (dont acte) mais aussi
    Parce que « le prétérit est mort » exclut tout prétérit possible : « le prétérit mourut » signifierait que depuis qu’il est mort, le monde où il est mort est mort.
    Et que j’en parle depuis un autre monde.
    Cela, l’homme, le prétérit, le monde…
    « est mort » : "attribut du sujet" ou "passé composé" ?
    Forme topique en français où le passé n’a qu’une valeur de résultat et fait fonction de point de départ. D'
    Un spectacle. Un homme pour le voir et le dire…

    Gilles
    Invité

    Logique de la Grammaire.

    Message  Gilles le Mar 11 Jan 2005 - 2:55

    Si j'écris « J'ai aimé » ta démonstration, cela signifie que je suis toujours vivant. Mais si j'écris « Je ne l'ai pas aimée » cela signifie-t-il que je ne suis plus vivant ? Non. Mais comment le prouver ?
     
    avatar
    llongavidda
    seriinii

    Nombre de messages : 367
    Date d'inscription : 18/12/2004

    Re: Grammaire

    Message  llongavidda le Mar 11 Jan 2005 - 15:37

    Bonjour Gilles (et bienvenue) et bonne année à toi !
    L'alternative vivant / non vivant ne dépend pas du caractère affirmatif ou négatif du prédicat mais du temps employé : "il aima" ou "il n'aima pas" peut signifier que "il" n'est plus vivant, ou que la question ne se pose plus, ou qu'elle ne s'est jamais posée (parce que "il" serait un personnage de fiction) ou parce que...
    Mais j'y pense : s'il est peut-être prouvable qu'on est vivant, j'ai peur qu'il soit totalement impossible de prouver que qui que soit est mort...
    Au fait t'as aimé ou t'as pas aimé ?
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Grammaire

    Message  Irpli le Mer 12 Jan 2005 - 3:48

    C'est un peu le paradoxe du Crétois : "Tous les Crétois sont des menteurs". Mais le Crétois était Grec-antique, lesquels sont morts ("station Grèce-Antique, tout le monde descend !").
    Le prétérit ne vient-il pas du "parfait" grec ?
    Mais la perfection grecque n'est pas la mienne : la preuve !
    Fianlement, ce que ces réflexions grammaticales confirment, c'est que le temps a) existe et b) n'existe pas.
    Uh ?

    Gilles
    Invité

    Prouver.

    Message  Gilles le Mer 12 Jan 2005 - 21:30

    llongavidda a écrit:Bonjour Gilles (et bienvenue) et bonne année à toi !
    Bonne Année !

    llongavidda a écrit:Mais j'y pense : s'il est peut-être prouvable qu'on est vivant, j'ai peur qu'il soit totalement impossible de prouver que qui que soit est mort...
    C'est vrai, on ne peut pas prouver l'inexistence du cygne noir.

    llongavidda a écrit:Au fait t'as aimé ou t'as pas aimé ?
    J'aime.
     
    avatar
    llongavidda
    seriinii

    Nombre de messages : 367
    Date d'inscription : 18/12/2004

    Re: Grammaire

    Message  llongavidda le Sam 15 Jan 2005 - 11:58


    J'aime.

    Ah, ce que de certaines syllabes sont bonnes !
    ou belles -- c'est pareil non ?
    Je crois que "la vie est belle" parce que "la vie est bonne"
    et qu'il n'y a que ça de vrai.

    Gilles
    Invité

    La vie est bonne.

    Message  Gilles le Sam 15 Jan 2005 - 23:42

    llongavidda a écrit:Je crois que "la vie est belle" parce que "la vie est bonne" et qu'il n'y a que ça de vrai.
    Je le crois aussi. Et j'ai le sentiment, ce soir, que les forums retardent ma vie.
     
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Grammaire

    Message  Irpli le Dim 16 Jan 2005 - 3:26

    ah ?

    Gilles
    Invité

    Re: Grammaire

    Message  Gilles le Mar 14 Juin 2005 - 14:19

    pascal a écrit:ah ?
    Oui. Le désavantage des forums, par rapport aux conversations de café (ou de salon, ou de chambre), c'est qu'on ne peut pas prendre la main de la femme.
     

    Contenu sponsorisé

    Re: Grammaire

    Message  Contenu sponsorisé

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 15:18