Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    technique sérielle

    Partagez
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2073
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    technique sérielle

    Message  Irpli le Jeu 16 Déc 2004 - 16:24

    Dans le développement historique de la composition avec douze sons la série est apparue, dans les mots de Boulez, comme une sorte "d'infrathème" ou de "suprathème". Plusieurs compositeurs de Schoenberg à Webern et aux compositeurs de la génération suivante l'ont écrit : la série n'est pas un thème, à la fois plus et moins.
    Plus parce qu'il y a une foule de thèmes virtuels dans une série. Mais ils sont "empêchés" de se développer par la loi de non répétition qui implique qu'aucune note ne doit être jouée avant que les onze autres ne se soient écoulées.
    Moins parce que la série, précisément, ne peut pas se développer comme un thème. Chacune de ses reformulations la montre différente d'elle-même et elle doit exister, c'est-à-dire offrir un visage, dans ce flot de transformations parfois radicales.
    Ainsi du rêve et de la vie aussi. Mais du rêve, de la façon la plus manifeste. Il n'y a jamais "un" récit de rêve mais un conglomérat indescriptible d'impressions et de pensée. Alors le thème, celui que je préfère, ce n'est pas "la" série. C'est une série.

      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017 - 1:47