Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Inutile sonnet du téléphone bègue (ou l'inverse)

    Partagez
    avatar
    llongavidda
    seriinii

    Nombre de messages : 367
    Date d'inscription : 18/12/2004

    Inutile sonnet du téléphone bègue (ou l'inverse)

    Message  llongavidda le Ven 21 Oct 2005 - 17:56

    Sonnet bègue du téléphone inutile


    Tout à l’heure, dans ma chambre, où je n’étais pas,
    le téléphone a retenti d-
    ans l’absence de ma personne destina-
    taire, trouant, prouvant le vide.

    Foudroyant et seul signe de vie matéri-
    el qui, s’il avait eu une âme,
    se serait morfondu d’en rien n’ébranler sa m-
    ultiple et sourde confrérie :

    l’objectale vacuité de la chambre vide
    (surtout de complément du nom,
    qui ne répondait pas à celui) de David.

    Quoi de plus insignifiant, non ?
    que ce coup de sonnet frivole ?
    Personne ou presque ne sut que c’était Nicole.

      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017 - 16:14