Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Jardin de l'Eden double

    Partagez
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Jardin de l'Eden double

    Message  Irpli le Dim 6 Nov 2005 - 5:25

    Les tireurs à l'arc vivaient la nuit ; vivaient le jour aussi. Mais différemment. La nuit dans l'inconscience les formes de leurs corps s'élargissaient, leurs silhouettes se faisaient moins précises.


    L'enfer


    Les anges étaient sans ailes.
    Sans leurs ailes -- arrachées
    Les anges se reconnaissaient
    alors : le dos ensanglanté


    *

    L'amour et la lumière
    se ressemblent hier
    l'amour et les ténèbres
    forçaient nos vertèbres
    mon amour comme un oeil
    m'aggripa comme un treuil
    l'amour conduit au désespoir
    qui a la forme d'une poire

    Connais-tu la lumière
    intestine de l'abat-jour
    sous le désir dictait l'amour
    cette lumière comme une poire


    *


    Tu as la forme d'un roseau
    et tu m'as inventé
    Le vent élève tes paupières
    sur un jardin de roses et d'eau

    d'eau et de roses semble faite
    la peau que tu me tendais gentiment
    tu m'as créé. Et ton oeil s'inclinant
    a dessiné ma silhouette

    Tu es belle comme un roseau
    comme une rose comme l'eau
    écoule-moi sur ta beauté
    ta peau secrète qui m'a inventé.


    *


    J'avais pour toi des doigts
    des sarcasmes chantaient
    j'avais pour toi la forme
    d'une pomme tombée

    du jardin à la rose et aux
    hauts arbres dont les quelques doigts
    laissent tomber sur toi des pommes
    qui t'assomment criant "Mon amour !"

    mais tu as préféré
    le bruit des rues accompagnées
    de passants mystérieux et mal
    connus enfin et qui es-tu ?

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 3:57