Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Hexagramme n° 32

    Partagez
    avatar
    llongavidda
    seriinii

    Nombre de messages : 367
    Date d'inscription : 18/12/2004

    Hexagramme n° 32

    Message  llongavidda le Mer 7 Déc 2005 - 18:47

    [32] « ENDURER »

    Yin, yang, yang, yang, yin, yin.
    Ou
    Zéro, un, un, un, zéro, zéro.
    Ou
    Noir, blanc, blanc, blanc, noir, noir.
    Ou
    Etendue, prise, prise, prise, étendue, étendue.
    Ou
    Jument, dragon, dragon, dragon, jument, jument.
    Ou
    Sans changer, on change, on change, on change, sans changer, sans changer.
    Ou
    Creusera bien, qui fermera le ciel, qui fermera le ciel, qui fermera le ciel, creusera bien, creusera bien.
    Et
    A cœur sourd, oiseau debout, oiseau debout, oiseau debout, à cœur sourd, à cœur sourd.
    Et
    Sauve, qui gêne, qui gêne, qui gêne, sauve, sauve.
    Et
    De terre, ni piaf ni pomme, ni piaf ni pomme, ni piaf ni pomme, de terre, de terre.
    Et
    A l’acte l’acte, la femme ouvre, la femme ouvre, la femme ouvre, à l’acte l’acte, à l’acte l’acte.
    Et
    S’agiter ferme, constamment, constamment, constamment, s’agiter ferme, s’agiter ferme.
    avatar
    Théagène
    seriinii

    Nombre de messages : 258
    série topographique : bridée
    Date d'inscription : 16/09/2005

    Re: Hexagramme n° 32

    Message  Théagène le Jeu 8 Déc 2005 - 6:08

    Alors comme çà il n'y a que "la forme" qui prime...
    Doit-on, du coup, chercher "le fond" cyclops de ton hexagramme?
    Non, sérieusement, c'est plutôt le but qui m'échappe... bien que le jeu soit attrayant.
    S'agit-il uniquement d'un mot et son contraire ou y-a-t-il une variation logique des sens?
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Hexagramme n° 32

    Message  Irpli le Jeu 8 Déc 2005 - 17:04

    Il n'y a pas tellement de contraires, dans ce poème. Les termes se délient assez vite. Un mikado verbal, sa forme particulière de répétitivité me fascine, mais il faut se dire que le sens voyage, beaucoup, par la bouche souvent. Le sens prend le train, chaque station est une combinaison de ces bâtons multicolores.

    Le hiéroglyphe, c'est la réalité. Contre laquelle la poésie est désarmée mais de son désarmement même forte, je crois.
    avatar
    llongavidda
    seriinii

    Nombre de messages : 367
    Date d'inscription : 18/12/2004

    Re: Hexagramme n° 32

    Message  llongavidda le Dim 11 Déc 2005 - 18:45

    pascal a écrit:Il n'y a pas tellement de contraires, dans ce poème.
    Exactement.
    Moins des contraires que des in-verses. Yin verse en yang (et l'inverse) traversés de transformations dont la réalité est pétrie :
    Le sens prend le train, chaque station est une combinaison de ces bâtons multicolores.

    pascal a écrit:Le hiéroglyphe, c'est la réalité. Contre laquelle la poésie est désarmée mais de son désarmement même forte, je crois.
    Magnifique nudité vue de toi.

    Contenu sponsorisé

    Re: Hexagramme n° 32

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 15:22