Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Franchement, M SHANKLY.

    Partagez
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  Irpli le Mer 15 Fév 2006 - 8:37

    Votre discussion est bien intéressante et vous n'échappez à un pavé de ma part que par manque de temps !

    Cette identification de la poésie et de la mélancolie est en effet un problème crucial. Je propose vous d'y revenir très prochainement !

    ireine
    seriinii

    Nombre de messages : 54
    série topographique : http://claireceira.leforumbleu.net/ ; http://demeuresquonnepossedepas.blogspot.com/
    Date d'inscription : 04/02/2006

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  ireine le Mer 15 Fév 2006 - 8:02

    oui, c'est sûr, mais peut-être c'est déja parce qu'on pressentait quelque chose à chercher derrière la porte!
    bon, tout ça nous a un peu éloignés de ton poème; à vrai dire, je crois qu'il faut que je prenne un peu de temps si je veux y comprendre quelque chose, même avec la/les clefs.
    avatar
    Théagène
    seriinii

    Nombre de messages : 258
    série topographique : bridée
    Date d'inscription : 16/09/2005

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  Théagène le Mer 15 Fév 2006 - 7:37

    En partie, oui.
    L'autre partie c'était d'avoir de bonnes disposition en "Français" au lycée!

    ireine
    seriinii

    Nombre de messages : 54
    série topographique : http://claireceira.leforumbleu.net/ ; http://demeuresquonnepossedepas.blogspot.com/
    Date d'inscription : 04/02/2006

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  ireine le Mer 15 Fév 2006 - 7:32

    qu'est-ce qui fait qu'on écrit de la BONNE poésie? (je n'ai pas la réponse).
    Ca a à voir sûrement avec ce que disait Pascal: être à côté de soi quand on écrit.
    avatar
    Théagène
    seriinii

    Nombre de messages : 258
    série topographique : bridée
    Date d'inscription : 16/09/2005

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  Théagène le Mer 15 Fév 2006 - 7:28

    On a malheureusement tous ce genre d'écorchures plus ou moins profondes à panser.
    La poésie est un moyen comme un autre.
    Récemment, quelqu'un m'a dit, comme pour s'excuser, "moi aussi je fais de la poésie au fond de moi, mais je ne l'écris pas, c'est inutile...".
    Le passage à l'acte est-il la seule chose qui nous différencie de ces gens, de la multitude?

    ireine
    seriinii

    Nombre de messages : 54
    série topographique : http://claireceira.leforumbleu.net/ ; http://demeuresquonnepossedepas.blogspot.com/
    Date d'inscription : 04/02/2006

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  ireine le Mer 15 Fév 2006 - 7:23

    non, je pensais à quelque chose de plus dangereux que la mélancolie, bien qu'elle soit présente presque toujours.
    Je pensais à l'ouverture de brèches dans des séparations "normalement" étanches.
    Et en ce qui concerne Lautréamont, à l'existence intérieure de sentiments "normalement" impensables. D'où le recours à une autre forme de pensée, la pensée poétique.
    La mère de lautréamont s'est suicidée à la fin de sa première année.

    ireine
    seriinii

    Nombre de messages : 54
    série topographique : http://claireceira.leforumbleu.net/ ; http://demeuresquonnepossedepas.blogspot.com/
    Date d'inscription : 04/02/2006

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  ireine le Mer 15 Fév 2006 - 7:17

    Encore un peu plus bas, après Lamartine on trouve Lautréamont.
    Et avec lui l'autre face de la question: pourquoi et comment les poètes vont-ils mal, avant d'écrire de la poésie?
    avatar
    Théagène
    seriinii

    Nombre de messages : 258
    série topographique : bridée
    Date d'inscription : 16/09/2005

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  Théagène le Mer 15 Fév 2006 - 7:13

    Tu parles d'une certaine culture de la mélancolie?

    ireine
    seriinii

    Nombre de messages : 54
    série topographique : http://claireceira.leforumbleu.net/ ; http://demeuresquonnepossedepas.blogspot.com/
    Date d'inscription : 04/02/2006

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  ireine le Mer 15 Fév 2006 - 7:05

    tiens, ça me renvoie à une autre question bien intéressante: est-ce que la poésie fait aller mal (les poètes)?
    et pourquoi?
    avatar
    Théagène
    seriinii

    Nombre de messages : 258
    série topographique : bridée
    Date d'inscription : 16/09/2005

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  Théagène le Mer 15 Fév 2006 - 6:23

    Cà cadre plutôt bien!
    (J'ai eu peur!)
    J'avais auparavant été chercher à "gloire".
    Mais c'était une autre porte...

    ireine
    seriinii

    Nombre de messages : 54
    série topographique : http://claireceira.leforumbleu.net/ ; http://demeuresquonnepossedepas.blogspot.com/
    Date d'inscription : 04/02/2006

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  ireine le Mer 15 Fév 2006 - 6:07

    google est aussi un excellent moteur (de recherche). Essaie M Shankly sur le web mondial et tu trouveras une vraie femme du XXIème siècle Bad)

    Bon à part ça, j'ai trouvé la clef de la porte d'entrée. J'entre.
    avatar
    Théagène
    seriinii

    Nombre de messages : 258
    série topographique : bridée
    Date d'inscription : 16/09/2005

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  Théagène le Mer 15 Fév 2006 - 4:47

    Les clefs ne font qu'ouvrir des portes qui nous amènent vers d'autres portes...
    C'est un phénomène d'évolution, de construction.
    C'est grandir, avancer, comprendre...
    La poésie est un excellent moteur pour appréhender ce phénomène, de façon personnelle ou générale.
    Certaines clefs sont cachées et il faut les trouver...
    D'autres sont déjà sur la porte et il suffit de les tourner pour l'ouvrir, mais il faut être prêt à accepter ce que l'on trouvera derrière...
    Et puis on ne peut ouvrir qu'une porte à la fois...
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  Irpli le Mar 14 Fév 2006 - 13:18

    Franchement, Emmanuel, je suis très content que tu sois venu nous le déposer ici ! Je l'avais lu sur tlp, et relu et 100 fois... Il y a quelque chose d'étonnant dans ce texte. Je ne dirai rien mais j'ai la clef !

    C'est très rare qu'on puisse dire ça d'un poème. Mais les clefs de la poésie ne font que multiplier l'épaisseur de ses mystères...
    avatar
    Théagène
    seriinii

    Nombre de messages : 258
    série topographique : bridée
    Date d'inscription : 16/09/2005

    Franchement, M SHANKLY.

    Message  Théagène le Mar 14 Fév 2006 - 12:39

    Franchement, M SHANKLY, le poste que j’ai
    Me paie assez mais, c’est sûr, il corrompt mon âme ;
    Aussi je veux partir, tout mon être réclame
    Gloire, gloire et bien plus ! La gloire est mon projet.

    Franchement, M SHANKLY, je fais le trajet
    Chaque jour mais pourquoi ? J’ai toujours cette flamme
    Qui de gloire m’étreint plus que de vertu, femme
    Du XXIéme siècle en proie au rejet.

    Oh, je n’avais rien lu de votre « beau » poème,
    Ouvrage abject et sot, sanguinolent emblème…
    Je n’aspire qu’à vivre et je ne veux qu’aimer.

    Et même si vraiment je frise l’insolence,
    Mais puisque nous parlons, vous êtes flatulence…
    Je le dis franchement et je peux l’affirmer.

    Contenu sponsorisé

    Re: Franchement, M SHANKLY.

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc 2017 - 15:31