Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Les doutes

    Partagez

    S86
    serion

    Nombre de messages : 14
    Age : 39
    Date d'inscription : 04/08/2006

    Re: Les doutes

    Message  S86 le Mer 9 Aoû 2006 - 16:07

    l'effet lourd etait recherché mais je retiens
    je cherche mon chemin en passant par des cul de sac
    mais c'est comme ça que l'on connait mieux la ville
    t'as pas un plan? Wink
    merci pour ton avis
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2073
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Les doutes

    Message  Irpli le Dim 6 Aoû 2006 - 3:45

    J'aime bien la série d'envois, articulée avec nuance, et tout l'enchaînement. Mais l'adjectif poétise inutilement, il me semble : "un air lourd de langes chargé d'un plein lendemain de vieux visages crevassant une sagesse sans mots", c'est chargé.

    S86
    serion

    Nombre de messages : 14
    Age : 39
    Date d'inscription : 04/08/2006

    Les doutes

    Message  S86 le Sam 5 Aoû 2006 - 8:38

    Des vertiges d'une civilisation en ruine passeuse d'un temps revolu de voiles blancs,où des chars conduisaient la victoire eparpillée de couleurs,de milles confettis de fleurs d'ici jusqu'au cieux.

    Aux lacs emplis d'ondines nues arborant un visage sans beauté passagere qui cherche le reflet d'une lune bleme et replonge dans les eaux boueuses trouver la vraie lumiere.

    Des fantasmes aux avenirs sans taches goudronnées,là où des fusées sans moteur decollent où les lierres montent evaporer leurs seves dans les astres etouffés de feuilles.

    A tout mon amour pour celle qui parle a l'homme endormi, de luxes sans fer,de combats simples,et de son culte sublime pour cette idole egoïste au dessein mouvant.

    Des geants aux sourires arrachés a un visage hideux tant de fois haî,meritant le fouet comme merite un affamé de mourir autant de soif

    Aux premices des premiers cheveux gris qui s'envolent dans un air lourd de langes chargé d'un plein lendemain de vieux visages crevassant une sagesse sans mots.

    D'une plume baignée dans la noire torture du poete,qui d'un voyage celeste partira de sa chaise jusqu'à l'indifference d'une muse terne, desechant la salive liberatrice au bas d'une page jamais tournée.

    Aux verres amoureux d'ames engourdies,suintant l'urine dans les toilettes d'un bar glauque, en prelude au malheur dégorgé dans l'haleine pesante.benissant le trottoir de reves desherités.

    De brouiller la noirceur d'un mourant par les traces poisseuses de menottes innocentes,calquant le signe ephemere des nations muettes à la vitre aseptisée,lachant sans bruit leurs ballons vers un monde meilleur...

    A tout mes doutes...

    Contenu sponsorisé

    Re: Les doutes

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017 - 23:39