Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Dans le colimateur

    Partagez
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Dans le colimateur

    Message  Irpli le Lun 11 Sep 2006 - 3:16

    Je t'ai dans le colimateur, série. Tu ne m'échapperas pas, cette fois. Mais si tu entendais – ma voix – ou le débit de ma – respiration – ou une détonation – même à des kilomètres...

    Mais si tu étais couverte de pustules, la gorge rétrécie, la tête dans le sable et si je cloturais l'espace mental pour te donner des seuils, mon seuil...

    Mais si je tirais à la mitrailleuse de petites charges lexicales, si j'enterrais ta charpente de consonnes, si je buvais ton sang...

    Je t'aurais à l'index. A croire que ça n'est pas demain la veille.


    Convaincu de la nécessité d'entamer une « série d'épisodes précédents ». Le premier dit : « homme dans un champ, cueillir des fleurs, saison d'indécision climatique et psychique » ; le second relate « les montées sérielles, la grande accalmie passagère, les grandes conquètes controuvées » ; le troisième épisode est celui du déchirement et de l'adieu. Nous voici au grand quatre.

    Il faudra faire figure de quatre, désormais ! Je te diviserai ainsi, quelle que soit l'heure, ton heure. Il faut que quelque chose comprenne quelqu'un !

    Les intonations. La méthodique, prospective, pondère. La prophétie s'enclenche à intervalles réguliers, précède la violence verbale et la violence physique. Les larmoiements ruissellent tout le jour. Des paroles bienveillantes attendent.

    J'ai détaché un plan. L'ai posé sur des feuilles d'arbres. Elles jonchaient un circuit automobile, une course hippique, une rue absolue. La dispersion du plan – sa réalisation. J'ai gardé le secret.

    Je l'ai disséminé, plutôt : comme lui-même sait disséminer mes peaux, mon rêve, mes artères et le grain inexact du souvenir. La série est mon sang, mon livre, ma nuisette. Je lui donne la becquée.

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep 2017 - 4:23