Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Déliquescence sociétaire

    Partagez

    (cloud)
    serion

    Nombre de messages : 11
    Date d'inscription : 12/11/2006

    Déliquescence sociétaire

    Message  (cloud) le Lun 20 Nov 2006 - 5:59

    Roulements de tambours et sourires de circonstance La compagnie des hommes suit les traces de l’alcool Les paroles détachées sans plus de tatouages que l’accord avec l’air ambiant Maudits serveurs jamais à l’heure Exigences de clients carnassiers Certains louent la bonne tenue des voisins étouffant sous le poids d’étoffes Suicide Vestimentaire Quelle idée ces écharpes La nuit n’est-elle pas déjà assez chaude sous le coup de la mécanique des ombres Et la foule et les coquelets marinés Certes les glaces et les dents blanches tintant sur le verre Mais tout cela sans compter le réchauffement climatique Derrière son comptoir en métal le barman voit l’assemblée nue Son attention est captée par deux femmes étonnantes L’une semble perdue au beau milieu du monde Voyez le fond de ses mains le parcours hésitant des lignes d’enfant L’autre abonde en remarques de rouge à lèvres Voyez comme rien ne semble cacher l’énormité de son cœur Les légumes filandreux et ridés lui confèrent un certain charme convenu Basses Vilaines Toilettes Une seule solution la musique pianistique Les deux femmes ne resteront pas plus figées que ce joueur de cigarette au regard bleu Alors à quoi bon détailler chaque soir l’assemblée des gens chapeautés satisfaits Le barman saoule le milliardaire en noir intégral et viole la remarquable résistance féminine Sans boisson il appose des mimiques d’acteur raté
    Cela mouche, paraît-il.
    Le restaurant aux fenêtres d’or brûlait de son propre écroulement Les cartes piquaient les fesses des filles exquises et des salades de saison.
    LE GRAS MONSIEUR S’ETOUFFAIT DEVANT SON PORTEFEUILLE, HA, CROCODILE, CROCODILE…

      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 21:38