Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    L'oeil sur la vitre

    Partagez
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2073
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    L'oeil sur la vitre

    Message  Irpli le Dim 3 Déc 2006 - 3:50

    Le sable s'étend, le sang se répand
    et je réponds au sol : vas-t'en !
    le sol m'entend ! Malheur !
    le vent dément et indécent descend
    sur ce corps mort de moi, à moi !
    le sable me ressemble, le sable est au sol
    comme mon sang ! jugulaire, ascendant :
    c'est le sang incendiaire des pertes de temps
    la tempe au sol, j'attends : la tête sur les rails
    le temps - le temps - le temps - rien
    mais la plaine est trop plate et peu verte
    et mon sang s'y répand, le sol lui répond
    de rien ! de rien ! de rien ! eh bien, c'est fait
    rien - le train - rien - tranquille passe
    non et rien - tremble le vent en passant
    la plaine, le sang, rien, le sable, le sable
    le sable, le sable, le sable, le sable, le
    sable s'étend, le sable s'étend, le sable s'é-
    tend, s'étend, s'étend, s'étend - tend
    ENTENDS le sable s'étend ECOUTE le sable
    s'égoutte ATTENDS le sable tente de
    RETENTIR tout naturellement
    quand le train passe les zones sablonneuses
    qui succèdent logiquement à la plaine verdoyante
    où pleurait Ronsard sa bien-aimée l'oeil sur la vitre !

      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 15:49