Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Arguties cadastrales

    Partagez
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Arguties cadastrales

    Message  Irpli le Jeu 23 Déc 2010 - 12:37

    Bien sûr, il y a l'oubli.

    - Excusez-moi - mais je n'y pensais presque plus, à celui-là !

    Uh.

    J'ai longtemps cru à l'oubli comme tout un chacun.
    Je savais bien que de ce qu'on vit la redistribution est permanente,
    qui plus est imprévisible. Les réalités d'un jour
    ne sont décidément pas celles du lendemain, etc.
    Mais l'oubli, ses petites poches entreprenantes, sa sagesse notoire
    me disaient : "vis et vis, nous nous occuperons du tri pour toi".
    Je fonçais, pensez-y, en traverserant la rue par exemple, sans penser
    que le passage clouté générerait à terme une masse de souvenir
    difficilement compressible et âpre, toujours, à la remémoration.
    C'était déjà un legs, cela. L'ouverture d'une porte. Mais encore
    de toutes les portes que j'ai pu ouvrir, d'une façon ou d'une autre.
    Voilà comme s'offrait à moi l'oubli. Je ne m'épargne aucun détail
    quand je dois revoir ça. Même le plus désagréable reste intact.
    Alors l'oubli, j'en ai fait une cuvette comme les autres. Ma grammaire.

    Et puis, voyez ?
    J'ai cette guitare mal accordée à présent.
    Je pourrais jouer un air, tranquille.
    Toujours les mêmes accords mal combinés, qui ne vont pas former une chanson.
    Juste de quoi remplir les cuvettes de l'oubli.
    L'affaire d'une dizaine d'années. Repli.
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Arguties cadastrales

    Message  Irpli le Jeu 23 Déc 2010 - 12:26

    Et si le ciel ne me demande pas mon escabeau,
    je lui tendrai la main pour qu'il descende
    calmement, en un grand courant d'air.
    Je ne désespère pas qu'il sache.

    Si le sol permet que j'y assoie le ciel, pardon
    (car je demanderai pardon), je l'inviterai et
    je lui demanderai de m'écouter pour une fois.

    Mais l'air se presse entre mon sol factice
    et mon ciel vulnérable, des abeilles carnassières
    plantent des dards en vrille dans la matière
    trop délicate sans doute, chimérique à l'en croire,
    de cette rencontre inévitable et impossible, passée.

    Je range mes vêtements pour rendre à une armoire
    quelconque mon rapport sur les faits du jour, hier
    étant ce qu'hier pouvait être, surtout aujourd'hui.
    Je ne désespère pas que le ciel sache un jour.


    Dernière édition par pascal le Jeu 23 Déc 2010 - 12:58, édité 1 fois
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Arguties cadastrales

    Message  Irpli le Jeu 23 Déc 2010 - 12:20

    Qu'importe si tu ne réponds pas. Je suis posté à cet angle
    où les réponses ne sont que des pelotes de laine qui se défilent.
    Et moi, j'ai un pull magnifique ! Tissé dans l'eau, le court-
    bouillon, la salive canine de ma métaphoricité enrubannée, tu
    vois ? Mon angle se raréfie comme ce qui l'entoure, s'accroît
    parallèlement. Je puis m'y installer longtemps et longuement.
    Mon campement. Ma gazinière folle pour encore, encore croire.
    Tu vois ce que je veux dire ? Mais une non-réponse ne suffit pas.
    Il me faut le silence, le singer pour l'entendre, lui donner
    une expression de grande fermeté, hop ! J'ai des boules de silence
    qui m'enchaînent les mains. Voilà qui tombe à pic. Je remuerai
    un peu les doigts. Un tout petit peu. Juste pour écarter l'espace.
    Juste pour le faire frémir. Ma casserole où bout l'espace geint.
    Elle aussi est affamée de ce qui est hors de son surgissement
    prévu. Je dois recalculer. Je reprévoie la pluie ainsi, pluie et
    sommeil. Je revois l'artefact malicieux sur lequel je m'étais
    imprudemment appuyé, avant de revenir à mon angle d'obscure
    comparaison possible qui semble se certifier à la marge, toujours !
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Arguties cadastrales

    Message  Irpli le Jeu 23 Déc 2010 - 12:12

    J'explorerai les
    cendres de la
    vérité qui te
    parle comme à
    moi. Je les re-
    niflerai à ton
    endroit. Je les
    replacerai pour
    que chacune te
    paraisse debout
    et moi aussi !
    je semblerai de-
    bout au milieu
    de mes cendres.
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Arguties cadastrales

    Message  Irpli le Jeu 23 Déc 2010 - 12:10

    Ce qui me manque le plus, je crois, ce sont les fissures.
    Enfant, je les avais au mur, je pouvais leur parler.
    Elles me répondaient. Ou non - mais elles parlaient et
    me parlaient de moi - parfois - pour m'attendrir
    car j'étais parfois dur avec les ombres que j'aimais
    et les fissures. J'avais cru ne jamais devoir déménager.
    Ne jamais affronter la raideur de ces murs qui vous disent
    qu'ici, quelque part, quelques-uns ont vécu ce que toi
    tu habites, idiot à n'avoir pas la clé de ton chez-toi
    ni serrure pour ouvrir ces murs lisses. Je ne reconnais rien
    et moi-même je m'oublie à ce jeu de traitrise, constante
    mais de bonne guerre : c'est ainsi que se font les histoires.

    Contenu sponsorisé

    Re: Arguties cadastrales

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov 2017 - 11:08