Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Multiplicandi (réversible)

    Partagez
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Multiplicandi (réversible)

    Message  Irpli le Mer 2 Fév 2011 - 3:01

    Les gens prennent la neige pour le mouvement du bus.
    Une foule ouvre la main au ramassage du chemin.
    Tu découvres le bassin génital dans cette position de chambre
    que j’ai indiquée à ta poitrine pour distraire le jardin.

    Mais les gens cernent sous la neige sans un mouvement
    le bus d’où émane une foule faite de mains
    qui tendent à ramasser les parcelles du chemin
    où tu t’es éveillée au bassin génital dans une fausse position.

    La chambre me plaisait, ta poitrine ruisselait.
    La distraction fut passagère. Nous allâmes au jardin.
    Les gens qui y passaient entreprenaient de déblayer la neige.
    Nos mouvements si rares nous conduisaient pourtant au bus.

    Nous étions une foule, nous nous passions de main en main
    les ustensiles du ramassage qui ne coupe pas un chemin
    mais qui te rend à l’évidence du bassin génital
    et qui t’oblige à adopter diverses positions : la chambre.

    Je me suis blessé la poitrine alors, par distraction.
    Le jardin était illuminé par des fenêtres maladroite-
    ment restées ouvertes, oubliées par les gens.
    La neige rendait impossible tout mouvement. A l’exception du bus ?


    .
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Multiplicandi (réversible)

    Message  Irpli le Mer 2 Fév 2011 - 3:19

    Le jardin offre de multiples cas de distraction.
    C'est la poitrine qui s'ouvre, comme un sol d'où jaillit
    un arbre peut-être, quelque chose que je porte.
    Quelque chose que ne retenait plus une chambre.
    Je changeais de position de temps à autre : on
    bouge bien, au jardin génital, c'est vrai ! Et toi,
    tu avais décidé de prendre un chemin autre.
    Tu ramassais à la main les débris de la foule
    qui avait pris le bus négligeamment, peut-être trop
    et s'était mise en mouvement entre les chutes de neige
    qui désignent à la vindicte climatique les gens.
    avatar
    Lilith
    seriinii

    Nombre de messages : 128
    Date d'inscription : 01/03/2010

    Re: Multiplicandi (réversible)

    Message  Lilith le Lun 7 Fév 2011 - 13:03

    Très beau texte. Quelques fois j'ai aussi l'impression que la foule est un ogre forace inhumain. Dans l'anonymat on peut se sentir noyés dans le flot qui nous emporte. J'aime le côté paisible de ma campagne, un peu ermite.

    emportés par la foule...

    bisous

    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Multiplicandi (réversible)

    Message  Irpli le Jeu 10 Fév 2011 - 15:42

    Tout pareil ! Sans les montagnes, bien sûr. Et dans une campagne qui n'en est une qu'à moitié, ce qui la rend surréaliste.

    Je n'avais pas noté - jusqu'ici - l'analogie entre le rouleau de la foule et celui des structures sérielles qui animent ce poème.


    avatar
    Lilith
    seriinii

    Nombre de messages : 128
    Date d'inscription : 01/03/2010

    Re: Multiplicandi (réversible)

    Message  Lilith le Jeu 24 Fév 2011 - 17:55

    pascal a écrit:Tout pareil ! Sans les montagnes, bien sûr. Et dans une campagne qui n'en est une qu'à moitié, ce qui la rend surréaliste.

    Je n'avais pas noté - jusqu'ici - l'analogie entre le rouleau de la foule et celui des structures sérielles qui animent ce poème.



    pourtant c'est ce que j'ai ressenti dans ce texte, un effet de foule oppressante

    Contenu sponsorisé

    Re: Multiplicandi (réversible)

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 10:03