Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Hommes d'impasse

    Partagez

    (cloud)
    serion

    Nombre de messages : 11
    Date d'inscription : 12/11/2006

    Re: Hommes d'impasse

    Message  (cloud) le Jeu 30 Nov 2006 - 6:51

    je l'ai réduit en fait :

    L’immeuble ne veut pas se rendre
    Et les feuilles se brisent contre les murailles
    Poupées mortes désossées
    Leurs robes de soie brûlent encore

    Regarde ces yeux Regarde
    Cette cage d’ascenseur
    L’homme pâle d’où revient-il
    Personne ne sait vraiment

    Un endroit à l’envers et bleu comme la terre ?
    Un abri de fumées et de mensonges
    Quand tout le reste s’écoule entre nos mains
    Aux remparts s’écoule ; aux fortins
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2073
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Re: Hommes d'impasse

    Message  Irpli le Jeu 30 Nov 2006 - 4:29

    Qualités majeures : le sens de l'image, la fluidité du style.
    Failles certaines : un discours pas assez resserré, corseté, qui me paraît trop divers. Il manque une force conductrice au poème.

    La première strophe est une vraie réussite. Les autres ont de belles qualités également, mais semblent se disperser. Rythmiquement, c'est très net : ce poème a plusieurs rythmes, là où il devrait être mû par une seule dynamique (ce qui n'exclut pas ruptures et altérations, au contraire).

    (cloud)
    serion

    Nombre de messages : 11
    Date d'inscription : 12/11/2006

    Hommes d'impasse

    Message  (cloud) le Mer 22 Nov 2006 - 17:36

    L’immeuble ne veut pas se rendre
    Et les feuilles se brisent contre les murailles
    Poupées mortes désossées
    Leurs robes de soie brûlent encore

    Regarde ces yeux Regarde
    Cette cage d’ascenseur
    L’homme pâle d’où revient-il
    Personne ne sait vraiment

    Un endroit à l’envers et bleu comme la terre ?
    Un abri de fumées et de mensonges
    Quand tout le reste s’écoule entre nos mains
    Aux remparts s’écoule ; aux fortins

    Mais toi je ne sais pas
    Peut-être que ton avancée est encore d’une autre couleur
    Ni cendres ni faiblesses
    Peut-être que ta suite est rangée dans un de ces tiroirs
    Peuple oublié

    Sans doute passe-t-il chaque jour sans te voir
    Toi qui pourtant brilles d’un or particulier
    Mais un or qui n’est pas l’or des feuilles d’automne
    Et c’est bien là tout le malheur des hommes.

    Contenu sponsorisé

    Re: Hommes d'impasse

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 15:50