Archives du sériographe

Notes pour une archéologie du signifiant fr série


    Lotman replay

    Partagez
    avatar
    Irpli
    seriata

    Nombre de messages : 2071
    série topographique : Series-City
    Date d'inscription : 16/12/2004

    Lotman replay

    Message  Irpli le Lun 25 Mar 2013 - 17:34

    Mais il est une autre condition nécessaire au dialogue : l'implication réciproque des deux participants à la communi­cation, et leur capacité à surmonter les barrières sémiotiques qui surgissent inévitablement. John Newson, par exemple, qui a étudié la situation dialogique existant entre une mère allaitante et son enfant, a remarqué que - aussi étrange que cela puisse paraître dans ce type d'ouvrage - que la condition nécessaire au dialogue est l'amour, l'attirance des participants l'un pour l'autre. Le choix de son sujet par Newson est remarquablement adapté à la compréhension des mécanismes generaux du dialogue. Celui-ci, en tant que forme d'échange sémiotique, s'avère impossible à l'intérieur d'un organisme où d'autres formes de contact prédominent. Mais il est également impossible entre des unités totalement dépourvues de langage commun. La relation d'une mère avec son enfant est sous cet angle un matériau expérimental idéal : les participants à ce dialogue viennent de cesser de former un seul être, mais ne sont pas encore totalement séparés. Au sens le plus pur cette relation montre que le besoin de dialogue, la situation dialogique précède à la fois le dialogue réel et jusqu'à l'existence d'un langage dans lequel le mener: la situation sémiotique précède les instruments de la sémiosis. Plus intéressant encore est le constat que dans la recherche d'un langage commun chacun des participants tente d'employer le langage de l'autre: la mère produit des sons qui ressemblent au gazouillis d'un bébé; plus stupéfiant encore, les expressions du visage de l'enfant, filmées puis projetées au ralenti, montrent que lui aussi tente d'imiter les expressions de sa mère, c'est-à-dire d'adopter son langage. Fascinant également, le fait que ce type de dialogue contient une séquence rigoureuse de transmission alternant avec une séquence de réception : lorsque l'un des participants émet un "message", l'autre s'interrompt, et inversement. C'est ainsi par exemple - et nombreux serons-nous à l'avoir observé - qu'il se produit un "échange d'éclats de rire" entre une mère et son enfant, ce "langage du sourire" dont Rousseau considérait qu'il était l'unique genre conversationnel dont l'absence de fausseté était garantie.

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep 2017 - 9:38